Histoire et origine du Triskel : 3 choses qu’il faut connaître

Qui ne connait pas le Triskel ? Symbole breton par excellence, il ne se résume pas uniquement à cette belle et fière région : il tire aussi ses origines de l’aube des peuples… Triskel. Derrière ce nom un peu barbare (au sens Romain du terme) se cache l’un des symboles les plus anciens qu’on trouve en […]

Qui ne connait pas le Triskel ? Symbole breton par excellence, il ne se résume pas uniquement à cette belle et fière région : il tire aussi ses origines de l’aube des peuples…

Triskel. Derrière ce nom un peu barbare (au sens Romain du terme) se cache l’un des symboles les plus anciens qu’on trouve en Europe. On l’écrit parfois Triskèle, d’autre fois triskelion. Son nom nous vient du Grec ancien : τρισκέλιον, ce qui veut dire … « à trois jambes ». 

Pour ceux qui le découvrent, c’est un motif composé de trois spirales (ou jambes) rayonnant à partir d’un point central. Il a été utilisé par diverses cultures et civilisations à travers l’histoire et est toujours très présent à l’époque moderne grâce aux peuples héritiers des Celtes : les bretons, les irlandais, les gallois, les asturiens…

Il nous vient de peuples anciens

Car oui, au dessus on vous disait que c’est un mot grec. Alors pourquoi on parle des celtes, soudain ? Ils sont pas clairs dites-donc chez Ruens de Chêne… 

Déjà, faisons un point culture : les Celtes, ce sont des peuples d’Europe qui sont unifiés sous une culture et une langue semi-commune : la langue celtique. Ce sont les ancêtres de la plupart des Européens, tous comme les Grecs et les Latins (Romains). D’ailleurs, ils leur sont contemporains. 

Les Celtes anciens sont un peu le peuple méconnu d’Europe. On les oublie au profit des Grecs et des Romains car ils ont moins écrits (beaucoup moins) que ces derniers. Oui, les Celtes utilisent peu l’écriturent… et quand ils l’utilisent, c’est toujours pour les choses du quotidien. Chez eux, ce qui est sacré n’est pas écrit : il est retenu. Ce sont des peuples dits de traditions orales.

On les redécouvre un peu au 19ème siècle sous Napoléon III quand celui-ci se prend de passion pour les Gaulois. Et oui, les Gaulois, ce sont des Celtes! Des Celtes qui habitaient en France, pour être exact. 

Alors pourquoi un mot grec pour définir le symbole du Triskel ? Car les Grecs et les Celte sont voisins. Les Celtes empruntent même parfois l’alphabet Grec pour écrire, et des échanges « scientifique » existent entre ces peuples. Scientifique est entre guillemet, car à l’époque on parle plus de « sagesse », de « philosophie ».

Mais revenons au Triskel !

Les origines historiques du Triskel

Déjà, brisons la glace : son origine est auréolée de mystère. Mais ce qu’on sait, c’est que ses plus vieilles sources remontent à l’Antiquité où il a été associé à diverses significations et interprétations. Ses premières représentations connues se trouve dans les temples mégalithiques de Malte, datant d’environ 3600 avant notre ère. Ces temples ont été construits à l’aide d’imposants blocs de pierre et sont toujours considérés aujourd’hui comme l’une des plus anciens mégalithes Européens. Le symbole du Triskel a également été trouvé sur un bouclier de l’âge du bronze d’Europe centrale, daté d’environ 1200 avant notre ère moderne, indiquant qu’il était déjà connu dans différentes régions d’Europe à cette époque. Par les Celtes, vous l’avez compris. Toujours eux 😋

Dans la mythologie grecque, le triskelion était associé aux trois déesses du destin, connues sous le nom de Moires ou des Parques. Ces déesses étaient responsables du destin des individus et du cours de la vie humaine – idée qu’on retrouvera aussi chez les vikings, avec les Nornes fileuses. Chez les grecs, le triskel était également associé au soleil, et ses trois pattes étaient interprétées comme représentant les trois étapes du voyage quotidien du soleil : lever, zénith et coucher du soleil.

Mais le symbole du triskel sera surtout mis en avant par les Celtes, cet empire culturel dont nous vous parlions plus tôt, et qui occupait une grande partie de l’Europe à l’âge du fer. Les Celtes utilisaient le triskel comme symbole des trois royaumes de l’existence : la terre, la mer et le ciel. Il était également associé au concept de renaissance et de régénération, car les trois spirales étaient considérées comme représentant le cycle de la naissance, de la vie et de la mort. Ce n’est pas anodin que les bretons, d’origines celtes, aient remis au cœur de leur culture le symbole du Triskel. 😄

Dans la mythologie nordique, le triskelion est parfois rapproché du Valknut, qui se traduit par « nœud du déchu » ou « nœud de l’élu ». Il était associé au dieu Odin et était utilisé comme symbole de son pouvoir sur la vie et la mort.

Sa symbolique moderne et les significations du Triskel

Le symbole du Triskel est encore utilisé aujourd’hui. La bretagne en a fait l’un de ses symboles phares, et il a aussi été adopté par certaines personnes avec une signification spirituelle et mystique, de chance ou d’appartenance au peuple celte. Quand on sait que 70% des français ont encore aujourd’hui du sang celte selon de récentes analyses génétiques, cela laisse rêveur… ! [1]

Son sens de Rotation aussi est important, d’ailleurs ! Comme d’autres symboles connus, selon qu’il tourne vers la droite ou vers la gauche, peut avoir des signfications différentes. Pour le Triskel, l’un tournera vers le futur, l’autre tournera vers le passé. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il reste fort symbole de dynamisme et de vie.

En conclusion

En conclusion, l’origine du triskel est entourée de mystère. Impossible de savoir d’où il vient. Certains le rapprochent de la Croix Basque (à 4 branches), qui a quant à elle des origines encore plus anciennes. Mais impossible d’en être sûr.

Ce qu’il faut en retenir en tout cas, c’est que le triskel reste un symbole puissant qui continue de fasciner et d’intriguer les gens du monde entier, et qui est associé à des valeurs hautement positives : Dynamisme de la vie, chance, identité celtique, spiritualité, enracinement, retour aux origines… Il y a de quoi l’aborer avec fierté ! 



Chez Runes de Chêne, on l’aime tellement, qu’on en a fait une chope à boire, gravée à la main avec une poignée artisanale en cuir de liège ! 🍻
Vous pouvez la retrouver ici : Nos Chopes.

Et vous, que pensez-vous du Triskel ?
A-t-on oublié quelque chose ? Porteriez vous ce symbole ?

On vous attend en commentaires ! 

———————————————Bibliographie citée 
[1] https://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml
 

About Author

Uriel

Comments

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Newsletter - 10% de Remise

    On vous y partage nos avancées, des billets d'érudition et nos nouveaux produits. Ce n'est pas une newsletter comme les autres : ici, vous pouvez échanger avec les autres abonnés en parallèle de nos contenus !
    Paiement sécurisé
    Visa, Mastercard, LinkPay
    Livraison offerte
    En France dès 100€, et en Europe dès 150€
    Satisfait ou remboursé
    Sous 7 jours, on trouve une solution.
    Runes de Chêne - T-shirts Historiques pour ämes anciennes & conquérants
    Runes de Chêne est une marque déposée et
    une entreprise française de SIRET : 844256537,
    421 Chemin du Baudaric, 06390 Contes
    Immatriculé à Nice (FR)

    Email: contact@runesdechene.com
    🏅 Runes de Chêne est une entreprise française
    💪 Livraison offerte dès 100€ en France
    🌱 Tous nos produits sont biologiques ou éthiques
    🐗 Site intégralement hébergé en terre Gauloise, en plein coeur de l'Auvergne.
    © Tous droits réservés 2018-2023 Runes de Chêne | LAHOUSSAYE EI