Beltaine: 9 choses à savoir sur l'ancienne fête celtique du Feu et de la saison claire

Beltaine: 9 choses à savoir sur l'ancienne fête celtique du Feu et de la saison claire

Alors que le printemps s’éveille, de nombreuses cultures du monde entier se préparent à célébrer le retour du soleil et de la saison claire. Pour les peuples Celtes, gaélique en particulier, en  Irlande et en Écosse, cette période de l’année marque la célébration de Beltane, un festival qui remonte à des milliers d’années en arrière. Dans cet article, nous allons voir ensemble  les origines, les traditions et les célébrations modernes de Beltaine, en vous fournissant tout ce que vous devez savoir sur cette mythique fête Celtique du 1er Mai.

1. L’origine de Beltane : une fête antique

Beltane ou Beltaine est une fête Celte très ancienne. Sa plus ancienne source théorique, c’est le Calendrier de Coligny (IIème siècle après J-C), qui fut retrouvé en France par hasard en 1897, dans l’Ain. Il s’agit d’un calendrier Luni-solaire de l’antiquité, sans doute druidique, qui référence les moments “forts” de l’année civile dont la fête Samonios, l’opposé de Beltaine (1er Novembre).

Chez les Celtes, l’année se divise en deux : la Saison Claire (qui commence à Beltaine, le 1er Mai) et la saison sombre (qui commence à Samonios le 1er Novembre).

L’existence et la célébration de Samonios au IIème siècle, nous laisse croire que Beltaine était déjà célébrée à cette époque.

Mais son existence attestée elle, nous vient des peuples Gaéliques, des Celtes insulaires d’Irlandes et d’Écosse. Sa première mention dans la littérature médiévale remonte au 15ème siècle dans le Manuscrit de Maitland. Comme souvent avec ces manuscrits, ils ne font que décrire des fêtes plus anciennes, qui s’étaient jusque là transmises par la sagesse populaire, régions par régions, parfois villages par villages.

A Beltane, on célébrait le retour du soleil puissant, et la fertilité des champs enfin libérés de la paralysie provoquée par l’hiver. C’est une fête solaire qui marque le début de la saison claire.

Fête celtique, on la retrouve aussi parfois célébrée sur le Continent, sous d’autres noms, comme en Asturie, en Belgique ou en Allemagne.


2. Le feu, un élément central de Beltane

Le feu est un élément central de la célébration de Beltane. Celui-ci représente le retour du soleil et le renouveau de la vie. Dans les temps anciens, il était courant pour les gens d’allumer des feux de joie, et la tradition voulait qu’on saute par-dessus pour se purifier des scories de l’hiver.  

Élément sacré et protecteur des hommes, le Feu représente aussi la passion, et Beltane a parfois été présenté par l’église comme une fête païenne de débauche et de luxure sexuelle, sans qu’aucun texte sérieux ne soit en mesure de l’affirmer. En réalité, Beltaine était surtout une date réputée pour les amants, qui pouvaient soit


se défaire, soit se charmer, soit porter leurs vœux, à cette date particulière. Et si Beltane a sans doute été célébré de nombreuses façons à l’époque pré-médiévale et médiévale (cérémonies du flambeau, sacrifices d’animaux dans les campagnes… pas toujours des choses joyeuses, on vous l’accorde) il ne faut pas en oublier son esprit,, pour la réadapter positivement à notre époque.

Feu de Beltaine dans une forêt

Cela tombe bien, c’est exactement ce que font les pays Celtes qui la célèbrent encore de nos jours. Exemple à Édimbourg, se tient chaque année le Beltane Fire Festival !

Que cela soit en Irlande ou en Écosse, c’est le foyer central, le feu sacré, qui revient comme thème principal de la festivité. Souvent, les flammes montent haut, très haut, jusqu’à lécher les étoiles ; d’autres fois, elles se font plus basses quand la tradition veut qu’on saute par-dessus elles pour se purifier.

3. Beltane et le mois de Mai, amour et poésie solaire

On a vu ses origines et on a parlé du feu, élément central de Beltane. Mais ses thèmes, ce que cette fête nous offre, quels sont-ils ? En opposition à la saison sombre, Beltane est une fête lumineuse d’espoir, d’enthousiasme, de fertilité et de prospérité ! A l’image du mois de Mai, qui chantonne dans nos vieilles campagnes françaises la maxime « En mai, fait ce qu’il te plait ».

En d’autres termes, Beltane c’est l’assurance que nos forces vont revenir ! C’est pour cela que durant cette nuit, on dansait et chantait sans s’arrêter !

C’est une célébration annuelle qui nous encourage à reprendre notre flambeau, à sortir de notre douce léthargie hivernale pour vraiment reprendre le contrôle de nos vies ! On célèbre le printemps au moment où il est le plus beau, car tout à cette époque appelle à la poésie : chant des oiseaux, feuillages épais et verdoyants, couronnes fleuries, danse des amoureux… et parfois aussi l’odeur du sol après les pluies de printemps.

Vous l’avez compris, à Beltane comme durant tout le mois de Mai, on célèbre la vie et ses plaisirs !

4. Le Roi du Chêne, the Green Man

L’homme vert est une figure mythique des îles celtes, souvent associée à la Beltaine depuis l’époque médiévale. Il est la personnification de la nature et le cycle de la vie, la mort et la renaissance. Dans certaines traditions, les gens se déguisent en Homme Vert pendant les célébrations de Beltane, portant des feuilles et des branches vertes pour symboliser la croissance et la vitalité de la terre. Il est en opposition au Roi du Houx, qui domine la saison sombre. Bien que ce soit une tradition amusante, il est important de noter que c’est un ajout récent, qui a été repris et ré-imaginé par nous autres modernes.

5. Signification spirituelle de Beltane

Outre le Feu, maintes fois nommé, d’autres éléments font partie du folklore celte de Beltane. Et ces éléments ne sont pas seulement relié à la culture Celte insulaire. On les retrouve aussi dans nos vieilles campagnes à nous, sous d’autres appelations.

Comme on aime le rappeler chez Runes de Chêne : il faut toujours avoir à l’esprit que les vieilles traditions, bien que communes dans leur thème, sont souvent célébrées avec des nuances entre chaque région, parfois chaque département ou vallée. Et c’est cette pluralité de culture qui est incroyable. Méfiez vous donc, de ceux, qui vous vendraient ces fêtes comme une vérité générale à travers l’Europe. Les thèmes sont communs aux peuples, mais ces vieilles célébrations sont avant tout affaire de terre, d’ethnies, de clans et de sens … et les fêtes locales sont parfois plus riches encore que les fêtes nationales. Pourquoi ? Car elles bien souvent ancrées dans le réel, dans l’histoire d’hommes et de femmes, de leurs craintes et de leurs espoir, et qu’elles font donc écho au “Proche” et non au “Lointain”… Bon aller, on arrête là la parenthèse philosophique, et on vous reparle de Beltane !

🔥 Le feu ainsi, représente :

  1. La passion (créative, amoureuse, sexuelle
  2. La purification (le feu ça fait mal, mais ça cautérise les plaies et les outils
  3. La création (on forge avec le feu, on cuisine avec le feu, et les cendres enrichissent la terre
  4. La force (la foudre était un feu du ciel, le vin un feu liquide, dans l’antiquité. Le feu est symbole de force de la nature)
  5. La lumière… car oui, on fête ici la fin de la saison sombre.

6. Symboles de Beltane

Couronne de fleurs de Beltaine

Que serait Beltane sans ses usuels accessoires et symboles ? Si nous avons coutume du Muguet au 1er Mai en France (coutume ancienne de chance, reliée au mythe d’Apollon), Beltane ajoute quelques éléments forts caractéristiques :

  • 🌸 Les fleurs, en couronne, en bouquet… c’est la renaissance de la Nature !
  • 🌱 Les graines et les bourgeons, tout ce qui est porteur de vie !
  • 🎀 Les rubans aux couleurs vives, portées dans les cheveux ou sur les robes.
  • 🐝 Les abeilles, qui à défaut d’être un emblème français méconnu (symbole des Mérovingiens et de Clovis), portent en elle la pollinisation des fleurs et leur reproduction.
  • 🌿La mélisse, les Roses, les Violettes, le Muguet, les Jonquilles, les Marguerites…

Et si on faisait un rapprochement mythologie, les dieux associés seraient des dieux lumineux ou renaissants, comme Belenos ou Belisama en Gaule, ou encore Isis, dont le culte fut parfois présent sur notre territoire dans l’antiquité.

6. Et on mange quoi à Beltane ?

Que serait une célébration ancienne sans un festin et de la boisson ? Peu de choses. Car la nourriture rapproche les hommes, réchauffe les coeurs, et surtout, apaise les esprits tourmentés !

Ainsi, la célébration de Beltane n’était pas avare en coutumes culinaires, et on associe généralement des gâteaux d’avoine et de miel, des fruits de saison, de l’hydromel ou du vin.

Un buffet de Beltaine en Provence
Chaque région d'ascendance Celtique réadapte sa nourriture locale pour être en accord avec la saison. Beltaine en Irlande n'aura pas du tout le même banquet qu'un Beltaine fêté en Provence, comme ici sur la photo.

7. Comment fêter Beltane ?

Déjà, brisons un mythe : Beltane ne se fête pas QUE au 1er Mai. En réalité, certaines régions la célèbrent plus tôt ou plus tard. Non par envie d’embêter tout le monde, mais juste pour être raccord avec l’éveil de la Nature, qui ne renaît pas identiquement partout en Europe. Ce qui compte donc, c’est le mois : Mai !

Si vous êtes intéressé à célébrer Beltaine mais ne pouvez assister à un événement public (Edimbourh, c’est loin - et je doute que le Maire de votre p’tit village soit motivé par l’idée), il vous reste une possibilité : redécouvre et recélébrer Beltane par vous même. Peur de vous tromper ? N’en ayez aucune. Beltane a maintes fois évolué, et n’est jamais fêtée pareille. Ce qui compte, c’est conserver l’esprit.

En fait, se réapproprier ces vieilles fêtes a toujours été à propos de ça. Faire triompher l’esprit de la fête, avant de se prendre la tête avec ses codes célébratifs.

Et d’ailleurs, avant de vous mettre martel en tête, vérifiez que vos villages voisins n’aient pas déjà de petites célébrations locales, fêtes de villages ou vieilles coutumes. C’est toujours intéressant, et parfois plein de bonnes surprises, surtout dans le Nord-Est de la France. En Touraine aussi, vous devriez facilement trouver ça.

Enfin, comme on est pas vache chez Runes de Chêne, on va aussi vous donner des pistes pour faire ça entre amis ou en famille, et surtout, en s’amusant !

Mais cet esprit de Beltane, c’est quoi ? S’amuser, célébrer les plaisirs simples de la vie, renouer avec les forces solaires de la Nature, se purifier des scories de l’hiver. Et c’est quelque chose que l’on peut faire seul, ou avec ses proches.

Bien sûr, tout le monde ne pourra pas faire un feu de joie. Mais qu’importe. Voici une liste de choses à faire pour fêter Beltane à votre façon:

  • 🕯️ Allumer des bougies le soir de Beltane. Pas une petite flamme vacillante non, faites vous plaisir.

 

  • 💃 Danser, avec vos proches, vos amis. Nous sommes une société qui ne danse plus. Pourtant, danser, c’est la vie. Alors mettez de côté le ridicule, et même tout seul, bougez-vous !

 

  • 💐 Ramasser des fleurs et fabriquer des couronnes. Peut-être que comme Katia dans l’équipe Runes de Chêne, vous n’aimez pas trop couper des fleurs bien vivantes. On respecte. Mais gardez en tête que la vie et la mort sont intrinsèquement liées, et que sans la mort, pas de vie. Les fleurs renaîtront l’année suivante. Alors faites vous plaisir.

 

  • 🏔️ Faites des activités hors de chez vous : promenade, randonnée, pique-nique… Beltane est une fête de l’extérieur. Et si comme chez nous en ce moment, il pleut, tant pis, bravez la pluie !

 

  • 🎗️ Accrocher des rubans à un arbre. Bon, on vous le conseille si l’arbre vous appartient, ou alors si vous pouvez les retirer ensuite, lorsque vous partez. Mais de grands rubans de couleurs accrochés à un arbre, c’est beau, et ça donne envie de tourner autour !

 

  • 🏺Cuisinez ! Utilisez le feu (électrique, certes… mais n’a-t-on pas dit que les éclairs étaient du feu, dans la croyance antique ?) pour concocter des petits plats de saison, même si c’est pour vous seul.

Une couronne de fleur de Beltane prise par Jenna Raine

9. Conclusion

Beltaine est un festival avec des racines anciennes mais dont le thème, relié à la terre et à la Nature, à notre place dans le monde et à notre enracinement, résonne parfaitement avec notre vie déracinée de moderne.. Que vous choisissiez de célébrer en groupe ou à la maison, honorer le retour du soleil et la fertilité de la terre peut être un moyen significatif de se connecter avec le monde naturel et de célébrer les saisons changeantes. Alors pourquoi s’en priver ?

FAQs

Q1. Quand Beltane est-elle célébrée?

La Beltaine est traditionnellement célébrée le 1 mai, bien que certaines célébrations modernes puissent avoir lieu à des dates différentes.

Q2. Beltane est-elle seulement célébrée en Irlande et en Écosse?

Bien que la Beltaine ait ses racines dans la mythologie celtique et soit traditionnellement associée à l’Irlande et à l’Écosse, elle est maintenant célébrée par de nombreuses personnes du monde entier qui s’intéressent au paganisme, à la Wicca ou à la spiritualité celtique.

Q3. Que signifie le mot "Beltaine" ?

Le mot "Beltane" est dérivé de l’ancien irlandais "Belt-aine" ou “Beltine”, qui se traduit par "feu vif." Cela fait référence à l’importance du feu dans les célébrations de Beltane et l’association du festival avec le soleil.

Q4. Beltane est-elle une fête religieuse?

Beltane a une signification spirituelle puissante, mais nous ne l’associerions pas avec la religion. Du latin Religiearie “Qui relie”, les Religions monothéistes ont souvent brillées par leur dogmatisme (fait ça, ne fait pas ça). Alors que les vieilles célébrations européennes, quand bien même ont elles été religieuses par le passé,  sont avant tout affaire d’évocation et d’idées, de philosophie et de mythes.

Q5. Quelles sont les façons d’intégrer l’écologie aux célébrations de Beltane ?

C’est une question qui peut prêter à sourire pour ceux qui habitent à la campagne et font de l’écologie depuis des décennies, sans même se poser la question. Mais à une époque d’angoisse écologique, il est bon de donner des pistes et de l’espoir, en particulier aux citadins, afin d’allier écologie et spiritualité.

Pour Beltane, comme pour toutes les autres fêtes, nous pouvons donc mentionner l’utilisation de décorations écologiques et naturelles (allez en forêt, c’est gratuit !), la préparation de festin à base de nourritures locales (cercles paysans, marchés de villages, petits producteurs, cueillette sauvage, circuit courts…), le port d’habits à faible impact (matières naturelles, récupération, troc, circuits courts, habits écologiques, t-shirts Runes de Chêne…😶) et évidemment, le plus important : vous déculpabiliser.

La crise écologique est aussi une crise morale et d’identité, où l’homme doit réapprendre à vivre en harmonie avec la nature. Sans forcément peindre le tableau d’une Nature tout le temps bonne et innocente (la Nature est neutre pour l’homme, à la fois mère protectrice et cruelle ennemie), il est bon de se questionner sur notre place à nous…et la nécessité vive de se réenraciner dans une terre, un lieu. Car un peuple enraciné, c’est un peuple qui prend soin de son environnement, de sa terre, de sa forêt, de son eau… car il sait qu’il devra un jour la léguer à ses enfants.

Joyeuse fête de Beltane à tous !

 

Barre latérale

Blog categories

Cette section n'inclut actuellement aucun contenu. Ajoutez du contenu à cette section à l'aide de la barre latérale.

Recent Post

Cette section n'inclut actuellement aucun contenu. Ajoutez du contenu à cette section à l'aide de la barre latérale.

Blog tags