La Symbolique de l'Ours, origine et signification spirituelle

La Symbolique de l'Ours, origine et signification spirituelle

Dans le domaine des animaux totems Européens, l'Ours est central. On pourrait même le qualifier de royal, tant il sera souvent associé à la royauté voire à la divinité à travers les époques.

Parfois adoré pour sa puissance ou sa sagesse, parfois craint pour sa férocité, l'Ours passionne tous les peuples. Et très spécifiquement les anciens peuples d'Europe. Aujourd'hui, la symbolique de l'Ours nous guide sur des vertus millénaires. 

  1. La signification et les vertus associées à l'Ours🌿
  2. L'ours dans la préhistoire 🪨
  3. L'ours chez les vikings ⚔️
  4. L'ours chez les Celtes et les gaulois 🍀 
  5. L'ours à l'époque médiévale 🐻 
  6. Les vertus modernes qu'on lui associe 💪 

La signification et les vertus associées à l'Ours

L'ours a toujours été vénéré et redouté à la fois. Symbole de puissance et de protection, il est présent dans de nombreuses légendes et traditions folkloriques, et vénéré depuis la Préhistoire sous forme de cultes. Avec le temps, on l'associera à la royauté, parfois même à la divinité. Quand on pense au Roi de la forêt, certains y voient le Cerf, d'autre l'Ours, pour sa force, sa combativité, et son territorialisme.

Avec le temps, on lui associa les vertus suivantes :

Symbolique 1 : La force, la robustesse

- L'ours symbolise la force brute et sauvage.

- Il incarne aussi la robustesse et la détermination dans les épreuves. La figure de l'ours qui continue d'avancer le dos bardé de flèche n'est pas anodin. Elle symbolise sa résistance.

Symbolique 2 : La protection du territoire, la famille

- L'Ours est un animal territorial. Par extension, il représente aussi le père ou la mère de famille, qui est prête à tout pour défendre les siens. C'est l'opposition du clan face à la société.

- Il est aussi associé au soin maternel et l'instinct de survie. L'ours femelle, protégeant férocement ses petits, pouvait aussi symboliser la maternité et la protection. Cette image de l'ours comme gardien de la famille et des jeunes est une symbolique puissante qui a traversé les âges et nous inspire encore aujourd'hui ✨

Symbolique 3 : L'Isolement, le renouvellement

L'Ours est un animal hibernant. Il sait se retirer pour reprendre des forces, pour se préparer aux batailles à venir. Dans certaines traditions spirituelles, c'est un guide noble qui nous amène à nous dépasser et faire preuve de sagesse dans l'effort. 

L'hibernation de l'ours a aussi pu symboliser le cycle de la vie, de la mort et de la renaissance pour nos ancêtres. Le retour de l'ours au printemps après une longue période de sommeil pouvait être vu comme une métaphore de la résurrection et du renouvellement, des thèmes essentiels pour des sociétés dépendantes des cycles naturels. Et puis, si vous vous intéressez à l'Histoire, vous n'êtes pas sans savoir que les individus qui ressuscitent après une période de dormition, c'est du genre à marquer leur époque, non ?😇

Dans certaines traditions spirituelles comme en Sibérie, l'Ours est vu comme un ancêtre de l'homme. Un parent éloigné, vénéré, qu'on révère à travers des danses ou des initiations chamaniques. La connaissance des anciens survie à travers lui.

Représentation totémique de l'Ours par l'artiste @Sleepy_Charly

L'Ours dans la préhistoire!

Représentations dans l'Art Rupestre

L'ours apparaît fréquemment dans les peintures et gravures rupestres de la préhistoire, particulièrement durant la période du Paléolithique supérieur (environ 40 000 à 10 000 ans avant notre ère). Ces représentations, retrouvées dans des grottes à travers l'Europe, comme la grotte Chauvet en France, témoignent de l'importance symbolique de l'ours pour les sociétés préhistoriques. Ces images peuvent avoir servi à des fins rituelles, magiques ou symboliques, indiquant une forme de respect ou de vénération pour cet animal. On suppute même l'existence de rituels initiatiques tribaux pour se rapprocher de cet ancêtre spirituel.

Rituels et Culte de l'Ours

Les découvertes archéologiques, telles que les dépôts d'os d'ours dans des contextes particuliers, suggèrent l'idée précédemment citée que nos lointains ancêtres pratiquaient des rituels dédiés à l'ours. L'un des exemples les plus connus est le "culte de l'ours" des Néandertaliens, où des crânes d'ours étaient placés dans des positions spécifiques, peut-être dans le cadre de cérémonies religieuses ou de rituels de chasse. Cette pratique indique une croyance en la puissance spirituelle de l'ours et une tentative de s'attirer sa protection ou sa force. Du moins, c'est notre supposition de modernes ! 📖

Bref, à la préhistoire, l'ours devait être bien plus qu'un simple animal pour les premiers humains. Il incarnait des valeurs de puissance, de renouveau, et de protection, jouant un rôle central dans les rituels et les croyances. Les représentations artistiques et les pratiques rituelles témoignent de cette profonde vénération et de l'importance symbolique de l'ours dans les sociétés préhistoriques. 

L'Ours chez les vikings

A l'âge viking, et dans le monde germanique et scandinave plus largement,  l'Ours est révéré par association à ses vertus guerrières. On attribuait à l'ours une symbolique de force brute et de courage indomptable.

Certains berserkers, guerriers réputés invincibles et complètements imprévisibles (pour des raisons qu'on peine encore à identifier : champignons, rituels, entraînement... Qui a raison !), ceux-là même portaient parfois des peaux d'ours, cherchant à canaliser l'esprit de l'animal.

Les runes présentes sur notre t-shirt Blason de l'Ours rappellent cette tradition, évoquant des notions de protection et de puissance. Ce n'est pas pour rien que s'y glisse la rune ᚦ, Thurisaz !

 

L'Ours chez les Celtes et les Gaulois

Chez les Celtes (et aussi chez les Gaulois, par extension 😇), l'ours était associé à Artio, déesse de la chasse et de la nature, qui était majoritairement vénérée chez nos amis Helvètes, en Suisse. Ci-joint, une statuette en bronze du IIème siècle, mise à jour près de Berne.

Statuette de la déesse ours Artio, en Suisse

D'ailleurs, l'héritage sera maintenu et inspirera le folklore anglo-saxon celtique, vu que le nom même du roi légendaire Arthur (Artorius) dérive de l'ancien mot celte pour ours. Là aussi, l'ours symbolisait la force, mais aussi la sagesse et la protection de la nature. Les branches de chêne ajoutées à notre motif rendent hommage à cette connexion profonde entre l'ours et les forêts européennes. 

D'ailleurs, dans la société Celtique antique, les forêts sont gérées par chaque tribus, ce qui nous amène à un constat cocasse : la France gauloise était moins forestière que la notre ! (Mais la variété des arbres prévalait sur celles des plantations de pins douglas qu'on nous inflige aujourd'hui pour leur croissance rapide qui acidifie les sols 🫠 Mais ceci est un autre débat !)

Aparté : Le monde antique parlait parfois des Celtes comme d'un peuple des Forêts et de la Nuit. Ce n'est pas anodin, la connexion aux bois protecteurs, à la forêt qui à la fois protège et enlève, est intrinsèque aux symboliques de la vie sauvage chez les Celtes.

L'Ours à l'époque médiévale 

Une enluminure médiévale d'une chasse à l'Ours

Durant le Moyen Âge, l'ours figurait souvent dans les bestiaires, ces ouvrages

qui illustraient les caractéristiques réelles et mythiques des animaux. Il y était généralement décrit comme un animal noble, capable de grande férocité mais aussi de douceur, particulièrement dans la protection de ses petits. Cette dualité faisait de l'ours un symbole complexe, représenté dans l'art et la littérature médiévale.

L'Ours sera aussi chassé à la manière d'une épreuve royale, et c'est de là que les Irish Wolfhound, ces grands lévriers Irlandais se démarquèrent ; ils participaient à chasser les ours au côté des Rois, et auraient été les seuls chiens capables d'un tel exploit.

Les vertus modernes de l'Ours

Aujourd'hui, l'ours continue de porter des valeurs fortes et intemporelles. En tout cas, pour nous, c'est le cas 🍀 Il est souvent perçu comme un symbole de force et de solidité, évoquant la résilience face aux défis. Mais aussi un symbole de famille et de protection, rappelant l'image de l'ours protégeant ses petits avec une détermination féroce.

On en a d'ailleurs fait un t-shirt juste ici. Une adaptation totémique, qui sauvegarde une longue tradition de légendes et de folklore oubliés : Puissance,  protection et sagesse, tout en incarnant les valeurs contemporaines de force, de solidité et de famille !🌿

Si vous avez appris quelque chose dans cet article, on vous encourage vivement à le partager autour de vous, pour faire découvrir la symbolique de l'Ours chez nos ancêtres ! 

Uriel de Runes de Chêne

Barre latérale

Blog categories

Cette section n'inclut actuellement aucun contenu. Ajoutez du contenu à cette section à l'aide de la barre latérale.

Recent Post

Cette section n'inclut actuellement aucun contenu. Ajoutez du contenu à cette section à l'aide de la barre latérale.

Blog tags